Economie
Le Pays Dunois : La Communauté de Communes
Accueil > Communauté de communes > Economie > Aménagement numérique

Economie

Aménagement numérique

Imprimer cet article

Le syndicat mixte DORSAL a été créé en 2003 dans le but de pallier, à l’échelle régionale, le déficit d’initiatives privées en matière d’infrastructure numérique sur les territoires ruraux. Cette collectivité est donc maître d’ouvrage pour les projets d’aménagement .

JPEGUn Schéma Directeur d’Aménagement Numérique (SDAN) a été élaboré en 2011 dans le but d’atteindre progressivement une couverture totale du territoire limousin.

Le déploiement de ces travaux d’envergure implique des financements croisés (à hauteur 70 % par l’Europe, l’Etat et la Région, les 30 % restant étant répartis entre le Département et le territoire concerné.

En 2013, la Communauté de Communes du Pays Dunois a constitué un dossier pour faire valoir les besoins du territoire et elle a été retenue, parmi sept en Creuse et dix-huit au total en Limousin, pour la phase pilote (SDAN pilote) .

La phase pilote, initialisée en 2014 et prévue jusqu’en 2016, précède un jalon 1 sur 2016-2020 puis un jalon 2 de 2020 à 2025, programmation de travaux généralisée à tous les territoires.

Les priorités pour notre territoire ont été définies en partenariat étroit avec DORSAL

1er objectif : 5Mbits minimum pour tous

Le SDAN pilote a été construit par la communauté de communes comme une phase d’intervention en « urgence » des zones blanches ou les plus défavorisées en termes de haut débit : celles sur lesquelles le débit est inférieur à 1Mbits, compte-tenu des contraintes financières et techniques

Pour le financement de cette phase, 15 % de la dépense sont à la charge de la Communauté de Communes, 15 % du département et 70 % répartis entre la Région et l’Europe

Le jalon 1 sera celui du déploiement de la fibre avec des coûts bien différents…

Dans l’attente du jalon 1, des « rallonges » au SDAN pilote peuvent être mobilisées : raccordement des entreprises, collèges ou collectivités : dans notre cas, le Parc d’Activité de Chabannes et des travaux d’enfouissement supplémentaires.

Du concret à l’échéance juillet à Octobre 2016

des opérations de Montée En Débit pour aller vite en faveur des zones non éligibles à l’ADSL ou disposant de débits les plus faibles.

La technique : acheminer la fibre optique jusqu’au sous-répartiteur téléphonique situé en général dans le centre-bourg de la commune. (travaux second semestre 2015, début 2016 pour une mise en service vers juillet 2016)

Objectif recherché : augmenter le débit ADSL chez l’utilisateur au minimum à 5Mbits.

Communes concernées : La Chapelle Balouë, Maison Feyne, Nouzerolles et Villard.

Que doit faire l’utilisateur ? :

S’il est déjà client ADSL : possibilité de conserver le contrat ADSL en cours, le débit sera automatiquement augmenté.

S’il est client Satellite ou Wimax : envisager la résiliation du contrat pour un contrat ADSL à partir de juillet à octobre 2016.

Bonus : les répartiteurs de Dun le Palestel, Fresselines et Crozant se trouvant sur le passage de la fibre « publique » ainsi déployée, vont se voir dégroupés et donc le débit va en être accru dans certains cas. L’offre va se diversifier en termes de services (télé par ADSL) et en termes d’opérateurs. Les habitants de ces communes seront conviés à des réunions d’information en présence des opérateurs.

Coût pour la Communauté de Communes : 152 903 €

Des travaux supplémentaires dans la continuité de la phase pilote : MED Lafat-Sagnat

Comme dans la phase pilote, le débit ADSL sera augmenté (minimum 5Mbits) grâce au raccordement en fibre optique des sous-répartiteurs de ces deux communes.

Travaux : enfouissement de la fibre optique entre Sagnat et Lafat à l’occasion des travaux d’ERDF et construction d’une ligne fibre optique entre Colondannes et Sagnat indispensable à la montée en débit dans la mesure où les sous-répartiteurs de Lafat et Sagnat dépendent du répartiteur de Colondannes .
Ces opérations sont prévues dans le jalon 1. Elles seront planifiées après consolidation des projets des autres EPCI de la Creuse.

Coût : Sagnat – Lafat 180 000€ ; Colondannes – Sagnat 60 000€.
Participation de la comcom dans le financement : 25%

Des prévisions pas encore gravées dans le marbre : Le Jalon 1 (2016-2020)

La fibre optique à domicile pour tous : Saint-Sulpice le Dunois, Dun le Palestel, Naillat. :

Travaux : Déploiement de la fibre optique pour le particulier ; il s’agit de remplacer le réseau de cuivre téléphonique par un réseau optique.

Pourquoi ces 3 communes  ? Naillat et Saint Sulpice le Dunois sont des communes trop étendues géographiquement pour qu’une montée en débit permette de renforcer le débit dans tous les villages, en particulier ceux qui resteraient trop éloignés du sous-répartiteur raccordé en fibre optique.

Partant de là, seul le déploiement de la fibre optique peut être efficace. Cependant, un tel déploiement ne peut se faire pour moins de 1000 prises ADSL reliées (branchement chez un particulier). Ainsi, les travaux sont réalisables en assemblant ces deux communes à Dun le Palestel.

Coût prévisionnel restant à la charge de la CCPD : 250€ / prise (identique pour l’ensemble du Département dans le cadre d’une démarche de péréquation.)

Réflexion sur les communes entrées récemment en Pays Dunois

Un déploiement de la fibre optique sur les communes de la Celle-Dunoise, de Chambon Sainte Croix et du Bourg d’Hem a été ajouté dans notre demande pour le jalon1.

Toutefois, sa réalisation sera fonction de l’utilisation ou non de l’enveloppe budgétaire globale.
S’il fallait arbitrer à la baisse, une opération de Montée en débit sur le Bourg d’Hem et Chambon Sainte-Croix serait envisagée.

Colondannes, Chéniers et la Celle Dunoise sont déjà pourvues en ADSL à 5Mbits minimum.

La Communauté de Communes

L'Office de Tourisme L'Association Intercommunale Les Communes du Pays Dunois